NEW YORK CITY BALLET À PARIS

BALANCHINE : NEW YORK – PARIS 

WALPURGISNACHT     
Musique : CHARLES GOUNOD

SONATINE
Musique : MAURICE RAVEL

LA VALSE
Musique : MAURICE RAVEL

SYMPHONY IN C (LE PALAIS DE CRISTAL)
Musique : GEORGES BIZET

Chorégraphie : GEORGE BALANCHINE

NEW YORK CITY BALLET
Maître de Ballet : PETER MARTINS

ORCHESTRE PROMÉTHÉE
Direction musicale : DANIEL CAPPS

BAC139 / Ballet enregistré au théâtre du Châteler en juillet 2016

Le New York City Ballet, avec sa troupe de danseurs extraordinaires et son répertoire unique, est l’une des compagnies de danse les plus prestigieuses du monde.

Après huit ans d’absence sur les scènes hexagonales, la compagnie a décidé de dédier cette soirée exceptionnelle, donnée au Théâtre du Châtelet en juillet 2016, aux compositeurs français qui ont inspiré son fondateur George Balanchine : Charles Gounod, Maurice Ravel et Georges Bizet. Créées entre 1925 et 1980, les chorégraphies présentées permettent de mesurer toute l’étendue du génie du chorégraphe russe, ainsi que son style néoclassique si particulier. Elles illustrent également de façon rétrospective les liens que Balanchine entretenait avec la France. Ainsi, le ballet de l’opéra Faust (Charles Gounod) a été chorégraphié plusieurs fois par Balanchine, de l’Opéra de Monte-Carlo à l’Opéra de Paris. C’est cette dernière version qui est devenue une pièce autonome, intitulée Walpurgisnacht : un projet que Balanchine a muri pendant cinquante ans ! Sonatine, sur une musique de Maurice Ravel, a été créée par deux danseurs étoiles français du New York City Ballet (Violette Verdy, récemment disparue, et Jean-Pierre Bonnefoux). La Valse (Ravel à nouveau) avait à l’origine été composée pour les Ballets Russes de Serge Diaghilev, alors en exil à Paris, peu avant que Balanchine n’intègre la compagnie. Symphony in C (Georges Bizet), plus connue sous le nom du Palais de Cristal, a été créée à l’Opéra de Paris. Le public parisien a d’ailleurs pu l’y redécouvrir en 2014, à l’Opéra Bastille.

Un spectaculaire hommage à Balanchine, servi à merveille par la technique époustouflante de ces danseurs américains qui comptent aujourd’hui parmi les meilleurs au monde !

LA PRESSE

« Un programme en feu d’artifice »
AMÉLIE BERTRAND – Danses avec la plume

« Un régal ! »
DELPHINE GOATER – Resmusica

« La leçon du New York City Ballet »
ARIANE BAVELIER – Le Figaro

« La prise de vue (le film est réalisé par Vincent Bataillon) et le spectacle sont tous deux remarquables : la chorégraphie, superbe, apparaît avec une fluidité inhabituelle. De quoi espérer un DVD ; tout ici mérite d’être revu »
ALASTAIR MACAULEY – The New York Times

  • Réalisation: Vincent Bataillon
  • Durée: 106 min. - Image: Couleur, 16/9, NTSC
  • Audio: PCM 2.0, Dolby Digital 5.1
  • Zones: Toutes zones - 1 disque(s) - Date de sortie: