YOURI GRIGOROVITCH – L’ÂGE D’OR

LA VIE ET L’ŒUVRE DU CHOREGRAPHE CONTROVERSE DU BOLCHOÏ 

Avec Youri Grigorovitch
et Carlos Acosta, Boris Akimov, Maria Aleksandrova, Maria Belova, Natalia Bessmertnova, Clement Crisp, Vladimir Derevyanko, Nikolay Fadeechev, Jean Guizerix, Nina Kaptosva, Irina Kolpakova, Marina Kondratieva, Mikhail Laboukin, Mikhail Lavroski, Andris Liepa, Maris Liepa, Valery Logunov, Ekaterina Maksimova, Arif Melikov, Irek Muhamedov, Anna Nikoilina, Alla Osipenko, Maya Plisetskaya, René Sirvin, Nikolay Tsiskaridze, Vladimir Vasiliev, Violette Verdy,Yuri Vladimirov

BAC137 / Documentaire

Le documentaire de Denis Sneguirev, L’Âge d’or, emprunte son titre au dernier grand ballet chorégraphié par Youri Grigorovitch pour le Ballet du Bolchoï, qu’il dirigea de 1964 à 1995. Les trente-et-un ans qu’il a passés à la tête de cette compagnie de danse, l’une des plus prestigieuses du monde, sont considérés comme « l’âge d’or » du ballet soviétique.

Adulé par les uns, vilipendé par les autres, Youri Grigorovitch, surnommé le « Tsar du Bolchoï », donna à sa troupe quelques-uns des ballets qui firent sa gloire non seulement en Union Soviétique, mais aussi à l’étranger, lorsque la danse était utilisée comme outil de propagande dans le contexte de la Guerre Froide. Le public occidental découvrit ainsi des productions spectaculaires comme Spartacus, ou Ivan le terrible, qui mêlaient épopées inspirées de l’antique, et vastes fresques nationales. C’est en effet dans ces grands tableaux narratifs que le talent de Grigorovitch s’exprimait le mieux : car il savait tirer le meilleur parti de la force et de la virtuosité de ses danseurs, qui étaient, à l’époque, inégalés à l’Ouest.

Le film de Denis Sneguirev s’adresse à Youri Grigorotvich directement, sous la forme d’une lettre. Ce documentaire ponctué par des interviews d’artistes et de collègues de Grigorovitch retrace la carrière du danseur et chorégraphe, de ses origines à Leningrad à sa consécration à Moscou. Le film inclut également des extraits des ballets de Grigorovitch, qui existent pour la plupart en intégralité dans le catalogue de Bel Air Classiques, resitués dans le contexte de l’histoire du ballet soviétique.

Tout au long de sa carrière, Grigorovitch a été un homme du contraste et du paradoxe. On lui a reproché de faire le jeu des puissants, et pourtant il ne fut jamais membre du Parti Communiste. Devons-nous voir, dans cet homme controversé, une icône ? Une légende vivante ? Un despote ? Sans basculer dans la polémique, le film de Denis Sneguirev nous permet de découvrir les nombreuses facettes d’un homme complexe, ainsi que l’influence artistique qu’il a exercée pendant plus de trente ans, et surtout l’héritage qu’il a laissé au monde de la danse.

  • Réalisation: Denis Sneguirev
  • Durée: 87 min. - Image: Couleur, 16/9, NTSC
  • Audio: PCM Stéréo, Dolby Digital 5.1
  • Sous-titres: FR / ANGL / ALL / KOR
  • Zones: Toutes zones - 1 disque(s) - Date de sortie: